Header image  

  || ACCUEIL ||
 

Carrières Joinville Pompier et La gravelle 26/08/2008

Nouveau doublé sympathique pour Guy et Mouton

-> le matin:
mise en jambe : descente à JvLP - pompier. la boue est notre amie.
Paillage de l'entrée, joli puits ovoïde, et le fameux gros pilier qui ne touche pas le plafond pour lequel il a été conçu !
Pause café près du pilier, puis séance intensive de photos. Un joli fontis, une grande galerie bouchée aux deux extrémités, et pour finir, de magnifiques remparts, sculptés très finement dans le calcaire...
Encombrement d'une galerie par de gros morceaux de tuffe...Merci aux personnes concernées de... finir le travail qu'ils on commencé !


-> midi et après midi
Direction la frontière Charenton - Paris pour descendre dans les restes de Gr.
On n'est pas trop de deux pour découvrir se qui se trouve sous le lourd soleil... Descente prudente dans le long puits. Après une matinée animée, on cherche rapidement un endroit décent pour manger. Pas retrouvé le squat sympa dans les galeries basses de l'est du réseau. Trouvé un restaurant presque aussi bien vers le centre de la carrière, repas campagnard - apéro réussi. Des murages récents impressionnants. Quelques débordements d'injection. C'est une belle carrière avec de gros piliers tournés assez impressionnants de part leur taille. Quelques inscriptions, des peintures colorées sympathiques... On a également retrouvé le reste de puits à eau (en partie comblé) dans lequel on s'est à nouveau essayé à la photographie...
Pas retrouvé néanmoins (peut être pas bien cherché) le petit château de sable dans le comblement au sud de la carrière.


-> Et pour terminer :
- Après quelques frayeurs liées à notre sens de l’orientation, visite devant le bâtiment des service municipaux dans le bois de Vincennes. Magnifique plaque IDC soudée, non pas par quelques points de soudures dispersés sur le périmètre de la plaque, mais par une ligne continue et épaisse…

- vadrouille en surface vers un bastion situé presque contre le stade de Joinville. Des engins du BTP s’affaire dans le bâtiment. Des voitures de police partout. Un gardien de la paix nous demande ce que nous faisons là. Aurait t-il repérée notre tenue inchangée depuis le matin ? Non, nous nous trouvons en réalité devant le bâtiment qui abrite (abritait !) le centre de rétention de Vincennes, lequel a brûlé il y a quelques semaines, et une école de chiens policiers… D’où une présence policière accrue !!!


Voilà, un journée bien remplie qui en appelle à d'autres prochainement...

Guy et Mouton